adoptionsnos sauvetagessosQue sont-ils devenusnos projetsPerdus / Trouvésles adoptésnos adieux

Association ACAMA
Tel: 0471650377      0628330220

 Sauvetages 2017

 

3 chèvres destinées à l'abattoir...

Nous avons été alertés par des personnes s'étonnant de voir 3 chèvres seules dans une étable.

Après avoir pris des renseignements, ces chèvres avaient été isolées du troupeau pour partir à l'abattoir.
Nous les avons récupérées et placées pour la compagnie, elles sont devenues très affectueuses et gourmandes

                 

 

Tomy, âgé de 15 ans

suite à l' hospitalisation de leur maître, plusieurs animaux se retrouvent sans solution dont Tomy caniche de 15 ans, dans un état sanitaire alarmantUne voisine le prend alors en charge.

Nous avons récupéré 1 jarre, 4 chats et Tomy que nous avons placé en famille d'accueil où il finira ses vieux jours bien entouré!

 

2 chatons atteints par le coryza

Trouvé par 2 petites bénévoles dans un état déplorable, nous l'avons conduit chez le vétérinaire.
Une opération s'est avérée impossible vu son jeune âge et son état de santé très fragile.

Nous avons donc prodigué des soins 2 fois par jour

et à force de persévérence, nous avons puis lui conserver son oeil. certes il ne voit pratiquement plus, mais il est en bonne santé et ne souffre pas..

 

 

Nos interventions pour l'année 2015

8 gerbilles laissées sur un trottoir au Puy en Velay par des personnes ayant déménagé...
Dépourvue et ne sachant plus à qui s'adresser, la mairie a fait appel à l'association pour les prendre en charge.

18 chiots chez quelqu'un qui s'est laissé dépassé par les évênements...
Nous avons aidé à placer les chiots et à la stérilisation des chiennes.

 

abandonnées dans une cave, le propriétaire s'en est rendu compte au bout de quelques jours.
le sol était jonché de crottes, elles avaient miraculeusement survécu.
Des soins leur ont immédiatement été prodigués

Jetés sur la route un soir, looping a eu plus de chance que son frère...
il a pu être sauvé par une patrouille de gendarmerie et conduit chez un vétérinaire au regard de sa patte qui en fait était un handicap.

Tabassés à coup de barre de fer par un voisin de leur propriétaire, ces 2 chevreaux ont eu les pattes fracassées...
Nous les avons conduit à l'école vétérinaire de Marcy l'Etoile pour les faire soigner.

       
     
Caramel a eu une patte arrière fracturée et l'autre complètement déformée suite aux lésions dues à un coup reçu sur le dos...

Abandonné au milieu des chevaux, nous n'avons pu relever le numéro de la voiture qui s'est esquivée à toute allure...
Gratte est devenu un petit cochon très affectueux...

  

et aime bien la compagnie de Gédéon, lui aussi issu d'un sauvetage tout récent.

 

 

 

 

 

Nos interventions pour l'année 2014

octobre 2014

âgée d'une semaine, elle vivait dans une cave, sans lumière et sans soin...Trouvée dans un état déplorable par les services vétérinaires, Cacahuète a du son salut à un simple coup de fil…

Cacahuète ne pouvait se tenir sur ses pattes, elle était destinée au congélateur...

 

C’est le 15 octobre 2014 que son combat pour la vie a alors vraiment commencé.

 

Enlevée à son propriétaire, elle a été placée dans un boxe très douillet à l’association en attendant son rendez-vous à l’école vétérinaire de Lyon, d’accord pour tenter quelque chose pour elle.

Le 20 octobre elle arrive à la clinique où elle est prise en charge par un professeur et ses élèves.

                              

 

Prise de sang, analyses, Cacahuète se laisse faire… elle s'endort presque !

 

 

 

 

 

  

Des pansements sont mis sur ses pieds pour protéger sa peau

    

Une semaine plus tard, Cacahuète a retrouvé l’usage d’une patte …

 

Mais les examens ne sont pas optimistes, ils révèlent une sévère infection du nombril, un cœur qui bat très vite et un membre qui semble mort…

Le Professeur conseil une euthanasie, c’est la consternation car Cacahuète tête bien et a envie de VIVRE !!!

Des examens complémentaires sont effectués, il n'y a pas de paralysie mais peut-être un problème moteur qui ne reviendra pas: l'épaule tombe, aucun muscle n'est sollicité.

 

Nous décidons  quand même de tenter l’opération qui consiste à couper les tendons qui empêchent la l'extension normale de sa patte un plâtre sera ensuite posé afin qu’elle puisse prendre appui dessus. En même temps, l’infection sera également opérée ... supportera t-elle l'anesthésie?

Le Professeur F. a pris toutes les précautions, l'opération est une réussite Cacahuète veut vivre… et se remet très bien .

                   

Au bout d’une dizaine de jours le plâtre est enlevé mais la patte de Cacahuète ne fonctionne toujours pas.

La  question d’une euthanasie revient mais nous décidons de la rapatrier à l’association pour poursuivre des soins.

   Les élèves la transportent jusqu’à la voiture

      

Arrivée de nuit après un long voyage et des embouteillages…

 Cacahuète fait alors connaissance avec les autres pensionnaires, sa patte traîne toujours contre le sol.

  

On lui bricole donc une attelle et on lui fait de la ré éducation plusieurs fois par jour avec une Kinée bénévole… mais les progrès sont lents, sa patte traîne toujours contre le sol.

On fait alors appel à un osthéopathe bénévole car Cacahuète se bat, elle a envie de VIVRE !

La séance d'osthéopathie est une réussite et accélère les progrès.

Puis, à force de temps et de patience, les progrès sont de plus en plus nets jusqu’au jour où…

 

 

surprise !!!!!

Pour suivre son nouveau copain, Cacahuète est sortie seule de son boxe , sans attelle et elle pose sa patte !!!!

elle s’aventure même dehors, toute fière !

sa patte est encore un peu pliée mais elle s’en sert… !!

C'est tellement bien qu'elle ne résiste pas à aller faire une petite virée dans la neige en gambadant sur ses 4 pattes !!!

Un grand merci à l'école vétérinaire de Marcy l'étoile (69), aux professeurs et à leurs élèves qui ont fait preuve de beaucoup de dévouement, de patience et de persévérance et ont fait tout ce qu'ils ont pu pour venir en aide à la petite cacahuète qui ne demandait qu'à vivre...

 

 

 

 

août 2014

Nous sommes contactés pour prendre en charge une chienne dont le maître vient d'être hospitalisé

 

Nous apprendrons par la suite avec une grande tristesse, qu'elle ne reverra jamais son maître...

 

août 2014

Nous sommes appelés par une grande surface qui a trouvé sur leur parking une jeune chatte qui a l'air perdue..

Heureusement, grâce à nos efforts, nous avons retrouvé sa maîtresse qui était folle de joie.
La minette était montée à l'insu du conducteur dans la voiture et était descendue sur le parking...

 

9 août 2014

Nous sommes appelés par une mairie pour prendre en charge une minette dont la maîtresse a été hospitalisée ...

Heureusement, elle la récupèrera le surlendemain !

juillet 2014:

La maîtresse de Nono et Sarah a été hospitalisée, elle ne reviendra pas chez elle, il faut trouver une solution pour eux...

                       

Sarah trouvera une famille d'accueil puis sera placée, Nono aura moins de chance et finira en pension

 

juillet 2014:

nous sommes contactés pour un problème de chats errants avec 3 chatons dans un état lamentable.
Nous attrapons donc ces 3 pauvres petits chatons sans problème

D'après les habitants du secteur,  l'un d'entre eux est déjà mort et un autre est très mal en point, il semble perdre la vue et pour cause...

 

          

 

Une visite chez le vétérinaire s"impose ...
Il y a 2 mâles et une femelle, celle qui a le problème à l'oeil et qu'on appelle Lily.

On les pèsent, le plus petit fait 380g, le plus gros 540g
un traitement est appliqué aux 3 chatons, tous atteints par le coryza.

Ils ont bon appétit, cela donne de l'espoir.

Mais l'oeil de Lily se met à grossir, elle est ramenée d'urgence chez le vétérinaire qui conseil de lui enlever son oeil qui risque de percer à tout moment et qui doit lui faire mal.

Lily est donc opérée, elle n'aura plus qu'un oeil qu'on espère pouvoir sauver...

les jours passent et l'oeil gauche de Lily va de mieux en mieux...

   

Ils s'amusent tous les 3 et Lily qui restait un peu en retrait au début se met elle aussi à prendre de l'assurance et à jouer, elle est maintenant tirée d'affaire !!!

 

 

mai 2014:

nous sommes contactés par des promeneurs au sujet d'ânes qui ont du mal à marcher, nous nous rendons donc sur place...

 

nous contactons le propriétaire qui reconnaît sa négligence et s'engage à les faire parer au plus vite.

 

 

Nos interventions pour l'année 2013

 

Ecotax

 

Vendredi 20 décembre 2013

Nous recevons un appel de personnes ayant trouvé un chiot accidenté.

Il est donc conduit chez le vétérinaire le plus proche qui diagnostique un accident de voiture mais ce qui est le plus inquiétant, c'est qu'il a un testicule énorme qui nécessite une opération d'urgence ...

ce n'est pas non plus un chiot mais un chien assez âgé !

Les personnes l'ayant trouvé le laissent donc à la clinique et nous entamons les recherches pour retrouver son maître.


Mardi 24 décembre 2013

Nous prenons l'annuaire et appelons toutes les personnes proches du lieu où il a été trouvé: nous passons de moments d'espoir à des moments de désespoir pour finalement abandonner nos recherches: Ecotax passera son Noël en cage chez le vétérinaire.

 

Jeudi 26 décembre 2013

Nous avons un appel de la clinique, "Ecotax" va mieux, il faut trouver une solution... la Mairie ne souhaite pas le faire euthanasier, ils nous le rétrocède donc mais nous n'avons pas de famille d'accueil disponible...

C'est alors la course contre la montre, on contacte plusieurs personnes et puis... une dame nous répond favorablement car elle a pris pitié de ce petit chien .

vendredi 27 décembre 2013

Nous allons récupérer le chien chez le vétérinaire, il ne sait pas trop ce qui lui arrive, il n'a pas l'habitude de la laisse, le vétérinaire lui met donc une muselière.

Après un bref passage dans la pelouse pour un gros pipi, écotax prend place dans la voiture pour aller dans sa famille d'accueil.

A son arrivée, il fait connaissance avec 2 vieux chiens, tout se passe bien, il est accepté sans problème et se trouve une place dans le jardin !

 

vendredi 3 janvier 2014

Ecotax est conduit chez le vétérinaire pour une opération de ce gros testicule.

Tout se passe bien mais le diagnostique tombe: c'est un cancer de la prostate.

Ecotax, se remet à bien mangé et est très gâté par sa mamie, il commence à bien se laisser caresser.
On ne sait pas comment cela va évoluer mais il aura au moins une fin de vie heureuse !

Merci à toutes les personnes qui nous ont aidé et participé à cette chaîne de solidarité pour lui trouver un foyer !

 

 

 

Tana et Marley

dimanche 8 décembre 2013

Nous sommes appelés par un agriculteur qui a repéré 2 chiens errants depuis 1 semaine près de chez lui: un berger allemand et un chien noir. En s'approchant d'eux, il s'est rendu compte que trois vestes avaient été laissées à leur intention, mais impossible de les attraper, le noir montre des signes d'agressivité.
Nous nous rendons sur place à la nuit tombante, les chiens errent sur la route, ils ont l'air perdus mais on ne peut pas les approcher.

mardi 10 décembre 2013

Deux bénévoles se rendent sur les lieux pour essayer de les approcher et de voir s'ils sont identifiés.
après beaucoup de patience, elles ont pu attraper la chienne berger allemand qui est pucée !

Les chiens sont alors recueillis et mis à l'abri des intempéries. La chienne âgée de 10 ans est très maigre et ne demande maintenant que des carresses.

Nous essayons donc de contacter leur maîtresse afin qu'elle vienne les récupérer, mais aucune réponse...

mercredi 11 décembre 2013

La propriétaire ne donne toujours pas signe de vie, nous demandons donc l'aide des gendarmes.
 

mardi 24 décembre

Nous arrivons enfin à joindre la propriétaire, elle était venue se promener et a "échappé "ses chiens, comme la nuit tombait et qu'ils ne revenaient pas, elle est partie et n'est jamais revenue les chercher ...

Suite à des problèmes familiaux, elle nous demande de l'aider à les placer.

  

 

 

 

Bambi

mercredi 23 octobre 2013:

Nous sommes appelés par une personne qui a sauvé un petit chevreuil d'une attaque de chiens mais ce dernier est dans son jardin et ne bouge pas beaucoup.

Nous contactons immédiatement les autorités compétentes pour avoir le droit de transporter l'animal chez le vétérinaire.

Nous avons immédiatement l'autorisation, nous nous rendons donc auprès de l'animal que nous arrivons à attraper pour la conduire chez le vétérinaire: elle a une fracture ouverte de l'omoplate et de nombreuses morsures de toute façon on ne peut pas la laisser agoniser ainsi, on verra ce que nous conseillera le vétérinaire.

Dès notre arrivée elle est prise en charge, on décide ensemble de tenter l'opération.

L'anesthésie gazeuse n'est pas possible, elle est donc endormie par injection. Tout se passe bien, elle résiste, l'opération peut avoir lieu.

le vétérinaire nous appelle en fin d'après-midi, tout s'est bien passé, on espère seulement qu'elle va pouvoir s'en sortir.

Jeudi 24 octobre 2013:

Nous allons récupérer Bambi qui ne se lève toujours pas...

Elle est sous antibiotiques, anti-inflamatoires et sous morphine

Nous la conduisons dans un endroit calme ou elle pourra avoir des soins.
Nous sommes en contact permanent avec les autorités compétentes pour les tenir informés du sauvetage en cours.
Nous commençons à rechercher un parc qui pourra l'accueillir et lui permettre de continuer tranquillement sa vie.

Elle boit à la seringue et mange des feuilles de frêne, de ronces, de cassis...que nous lui ramassons.
Nous sommes aussi en contact avec un centre de sauvegarde de la faune sauvage qui nous donne des conseils.

Vendredi 24 octobre 2013:

Bambi mange bien et fait ses besoins, elle n'est pas effrayée et se repose calmement dans sa paille mais elle ne se lève toujours pas...

Nous lui achetons des compléments nutritifs qu'elle avale sans problème!

 

samedi 25 octobre 2013

Malgré les antibiotiques, ses plaies ne sont pas belles mais elle mange toujours bien.

 

Dimanche 26 octobre 2013:

Notre petit Bambi est décédée pendant la nuit...

La personne qui l'accueillait se levait très souvent pour la surveiller: à 3h du matin elle était vivante et mangeait bien, à 8h elle était morte.
D'après le vétérinaire, elle a fait un arrêt cardiaque.

 

 

 

Bouba

7 octobre 2013:

Jennifer, une élève de SEGPA du collège, effectue un stage dans une clinique vétérinaire.

Un jour, elle vient nous voir très préoccupée  et finit par nous avouer qu'un petit chien devait être euthanasié.

Le chien avait soi disant essayé de  mordre ses maîtres qui en avaient alors pris peur et ne voulaient plus le garder.
 ils l'avaient donc amené à la clinique vétérinaire pour le faire euthanasier.

 

Seul, tout tremblant et ne comprenant pas trop ce qui lui arrivait, le petit chien est donc placé dans une cage dans l'attente du moment fatidique...

 

 

Devant ce regard si implorant,               Jennifer ne peut rester sans rien faire

 

  Elle décide alors de se battre pour lui sauver la vie:

NON, il ne sera pas euthanasié !!

 

Commencent alors de longues discussions entre l'association, le vétérinaire et le propriétaire pour essayer de trouver un accord favorable au petit chien.

Cela dure plusieurs jours pendant lesquels Jennifer s'en occupe  en prenant toutes les précautions nécessaires que le vétérinaires lui impose.
Peu à peu une réelle amitié se crée entre eux, ils semblent vraiment avoir besoin l'un de l'autre...

 

et puis un matin la décision est prise...

 

Devant le comportement qualifié non agressif du petit chien et après une visite avec Hervé, un éducateur canin très proche de l'association, le vétérinaire du Chambon a pu convaincre le propriétaire de le céder à l'association afin qu'il puisse vivre !!

Jennifer ne pouvant l'adopter, le petit chien ira dans une famille d'accueil

C'est elle qui, le jour "J" est venue le sortir de son enfer

 


                              

 

il monte sur la table pour un grand départ ...

 

 

 

CELUI DE LA LIBERTE !!!!

 

 

 

Toute l'équipe vétérinaire est soulagée

Le petit chien a vite compris que l'heure du départ est arrivée et attend avec impatience que la porte veuille bien s'ouvrir !!!

Un grand merci à Jennifer sans qui Bouba ne serait plus de ce monde...

Merci à l'équipe vétérinaire du chambon qui nous a bien aidé dans nos démarches et un grand merci à la famille d'accueil qui a tout de suite dit oui pour venir le récupérer !

 

 

 

 

 

Nos interventions pour l'année 2012

 

 

 2012 commence assez mal pour plusieurs animaux en détresse...

 

11 Juillet 2012:

Histoire malheureusement banale de l’indifférence humaine…

 

C’est avec beaucoup d’émotion que la famille B. a recueilli le 11 juillet une chienne squelettique que les automobilistes ont frôlé dangereusement à plusieurs reprises sans ralentir dans le secteur d’Araules.

 

Sortie de nulle part, titubant et à bout de force, elle a été recueillie par cette famille qui n’a pu rester indifférente devant cette chienne en détresse.

Ils lui ont donné à boire et à manger avant de contacter l’association ACAMA pour prendre en main la suite des évènements.

 

Vu son état de décharnement et d’épuisement, elle est emmenée chez notre vétérinaire pour une visite.

 Le constat est alarmant, à l’image de ce que son corps nous laisse entrevoir : elle pèse 13 kg alors qu’une chienne de cette taille devrait approcher les 22 kg, une patte arrière montre une fracture non consolidée, elle ne voit pas bien, elle a des tumeurs mammaires et des dents en mauvais état… la vie ne l’a pas épargnée mais elle s’accroche avec conviction à celle-ci.

Ses yeux implorants et cette volonté de vivre qui l’anime nous touche, des soins sont entrepris, nous lui devons bien un peu d’amour dans ce monde si indifférent.

 

Peu à peu elle récupère, elle commence même à remuer la queue pour montrer son contentement à l’approche de ses bienfaiteurs.

Ils lui donne à manger 3 fois par jour pour réhabituer son estomac, elle englouti tout ce que nous lui présentons. Nous lui donnons des compléments alimentaires en plus des médicaments qui lui ont été prescrits.

Dès le lendemain elle reprend déjà des forces et commence à remarcher pour venir chercher des caresses…  

Une radio de sa patte est prévue pour voir si on peut faire quelque chose pour cette fracture.

 

Certains nous critiquerons certainement pour notre acharnement de ce qu’ils qualifient « d’inutile » mais même si ce n’est « qu’un animal », c’est une vie et si elle a survécu jusqu’à présent dans l’état où elle est, c’est qu’elle ne souhaite vraiment pas la mort.

C’est elle qui a décidé de vivre et nous l’aiderons.

 

février  2013:

Pépette est diabétique (elle avoisinait les 5 g d'où le fait qu'elle chancelait lorsqu'on la trouvée...), elle a donc eu d'abord 1 piqûre par jour d'insuline puis 2 (une le matin une le soir) elle a aussi eu une attelle pour sa patte cassée qui s'est consolidée suite au traitement du diabète.

Elle s'est ensuite mise à grossir, elle pèse aujourd'hui 22 kg, elle a été stérilisée, elle a toujours 2 piqûres par jour mais son diabète est stabilisé, elle est en famille d'accueil, heureuse de vivre et hyper affectueuse.

Elle est à adopter.

 

 

 

 

 

Et "rebelote" en mars...mais quand cela va t-il s'arrêter?

Vendredi 2 mars:

Appel d'urgence à la Ligue Française de protection du Cheval, 20 chevaux sont en détresse, il y en a qui sont déjà morts de faim, il faut trouver une solution d'accueil en urgence !!
Nous sommes alors contactés et par chance, nous avons depuis peu un lieu d'accueil possible pour ces 20 malheureux.
Il faudra suivre les clôtures: replanter quelques piquets, réparer le fil .... et surtout pouvoir leur mettre le foin à l'abri des intempéries sans qu'il se mouille, s'éparpille et se gaspille.

Dans l'urgence, nous n'avons pas tout sous la main, nous recherchons donc 4 râteliers à balles rondes et du foin car si pour le moment nous en avons assez pour faire face, nous ne pourrons pas tenir jusqu'à la fin de l'hiver avec nos réserves... !!!

Toutes personnes susceptibles de nous donner ou vendre du foin doivent nous contacter d'urgence !!

MERCI d'avance !!!

Demain samedi va être une dure journée, nous appréhendons de voir l'état dans lequel les chevaux vont arriver....

 

Samedi 3 mars:

Le camion des "rescapés" arrive enfin, l'un d'entre eux vient de tomber au sol et n'arrive pas à se relever, les autres s'excitent autour, c'est un peu la panique... 

Le camion s'immobilise enfin, le cheval a pu se relever.
Le camion ouvre ses portes vers la liberté, c'est la fin du calvaire des 19 rescapés.


Ils ont été privés d'eau et de nourriture pendant plusieurs jours, les services vétérinaires sont venus à leur secours, ils les ont abreuvés pendant de longues heures avant de chercher en urgence une solution d'accueil.
 

 

Ils sont effrayés et partent au galop pour se jeter sur l'herbe qui commence à pousser. Certains se couchent, ils sont épuisés.

Nous avons également une pensée amère pour les 9 d'entre eux qui n'auront jamais connu ce dénouement, ils sont morts dans d'atroces souffrances...

 Certains sont dans un état très critique, de plus nous ne sommes pas encore à la belle saison, nous craignons le pire.
 

       
 

Nous ne connaissons pas encore le nom de chacun mais notre petit "Grisou" nous fait faire beaucoup de souci, il se couche souvent dans les genêts, il est parmi ceux qui ont le plus souffert, nous avons vraiment peur de le perdre.

Sous son poils d'hiver, il n'y a que des os, on ne voit que cette colonne vertébrale saillante, il est très faible.

Lundi 5 mars:

L'un d'entre eux s'est mis à l'écart et reste couché, il fait un début de coliques qui peuvent être mortelles chez le cheval

Nous appelons le vétérinaire en urgence, le cheval s'en sortira, il a envie de vivre !

 

Les jours passent, tous s'accrochent à la vie même si le temps n'est pas toujours clément.
Il se met à neiger et les températures sont basses.

Ils passent leurs journées à manger les quelques brins d'herbe qui sortent de la neige et mangent beaucoup de foin.
Ils ne semblent jamais être rassasiés...ils avalent 800 kg de foin tous les 3 jours.
Nous sillonnons donc la campagne à la recherche de boules de foin, ce qui est une denrée plutôt rare et chère !
Après maints appels et déplacements pour en trouver, nous en achetons à un prix correct.

Tous les chevaux sont vermifugés, certains en 2 fois sur avis vétérinaire vu leur état général.
Certains crottins grouillent de vers, ce n'est donc pas inutile !

 

Peu à peu, ils commencent à reprendre un peu de poids et se calment.
Ils viennent maintenant se faire caresser, Grisou est en fait un jeune étalon très affectueux qui nous suit de partout.

Tous ont des plaies plus ou moins profondes que nous soignons.

 

Tous les week-end les bénévoles de l'association se retrouvent pour faire des clôtures

Tout le monde met la main à la pâte et nous ne sommes pas de trop pour s'occuper de ces 19 chevaux en plus des 10 que l'association compte déjà !!

 

 

Le propriétaire passe au tribunal correctionnel fin mars, nous saurons alors ce qu'il adviendra de ces chevaux en espérant très fort qu'ils ne retournent pas dans leur enfer...

 

Fin mars:

C'est le grand jour, le procès a lieu. La plupart des membres de l'association se rendent au tribunal.
L'affaire est jugée en fin d'après-midi, les faits reprochés au propriétaires sont choquants.

Voici l'article paru dans le journal :

Loire. Chevaux morts ou souffrant de malnutrition : l’éleveur ira en prison

Publié le 24/03/2012 à 06:00

|


Les gendarmes ont découvert sept chevaux morts. Photo archive

Pilat. On avait trouvé au domicile de Christophe L. plusieurs cadavres de chevaux et d’autres en mauvaise santé.

 

Un éleveur de chevaux a écopé, hier en comparution immédiate au tribunal de Saint-Etienne, de douze mois d’emprisonnement dont deux mois ferme, mise à l’épreuve pendant deux ans, 700 euros d’amende, obligation d’indemniser les parties civiles, interdiction de pratiquer la profession d’éleveur durant deux ans, confiscation des dix-neuf chevaux qui seront placés à l’association ACAMA.

Le tribunal, s’il a retenu la privation de soins, de nourriture, d’abreuvement, la détention de cadavre sans déclaration et dont l’élimination est obligatoire ainsi que l’abandon, e exclus les sévices et les actes de cruauté, délits vivement contestés par le prévenu. Une condamnation qui s’apparente à une mort professionnelle.

Cet éleveur négociant de chevaux, Christophe L. installé depuis 2009 à Saint-Michel-sur-Rhône avait déjà été averti en 2011. Des animaux faméliques avaient été signalés.

Le 2 mars dernier, les gendarmes alertés par des odeurs suspectes ont découvert « l’horreur dans l’exploitation », selon le président Seguy : dix-neuf chevaux vivants mais dans un état de santé déficient, décharnés, parqués dans des boxes étroits, sans eau, souffrant de malnutrition.

Sans soins aussi. Ils ont été confiés à une association. Plus grave, il a été découvert sept cadavres d’animaux, quatre récemment morts, certains cachés sous la paille, d’autres dans une grange, derrière un véhicule. Et dans le fumier, deux crânes et des colonnes vertébrales.

Placé en garde à vue, l’éleveur, âgé de 39 ans a donc dû s’expliquer en correctionnelle. Il a raconté sa « dérive » sur le mode dépressif, avec alcoolisation massive, et n’a pas nié le manque de soins. Le tribunal a eu du mal à comprendre l’absence de tout appel à l’aide ni au vétérinaire, ni à l’équarrisseur. L’homme se serait replié sur lui-même. « Il n’était pas loin du suicide. C’est vrai, il ne s’est pas bien occupé des chevaux, mais il n’a pas commis d’actes de cruauté » a dit son avocate Me Villand. Le tribunal a reçu les parties civiles de l’association ACAMA et de la Ligue de protection du cheval.

Alain Colombet

 

 

 

Nous sommes donc maintenant soulagés pour nos rescapés, le sauvetage continue !

Début avril nous les déplaçons par groupes d'affinité dans différents pâturages, nous regroupons les plus maigres afin de pouvoir continuer à leur donner des rations d'orge et de maïs en plus du foin et de l'herbe.

Notre Grisou a bien repris du poids, il commence à perdre sont poil de "survie", il est toujours aussi gentil!

Nous commençons à avoir des photos de certains chevaux avant leur descente aux enfers...

 

Leur chemin sera encore long avant de retrouver leur état initial !

 

MAIS ..., Ils sont vivants et heureux de faire les fous dans les prés !!!

  

 

 

Le 11 mars 2012                                        Le 11 avril 2012....

 

      

 

               

      

 

             

juin 2012

Notre Grisou reprend du poids à vue d'oeil et nous avons appeler le vétérinaire pour le faire castrer car si les juments ne l'intéressaient pas lors de son arrivée, ce ne serait pas le cas maintenant s'il était en leur compagnie !!!

       

6 autres ont des parcs d'une surface de 7 hectares, nous les changeons au fur et à mesure que l'herbe repousse et nous faisons beaucoup de clôtures..!!!!

  

heureusement, il y a de l'eau courante et de quoi s'abriter du soleil dans tous les parcs !

les mouches les énervent beaucoup, ils avaient plutôt l'habitude des boxes mais ils semblent bien apprécier leur nouveau mode de vie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dur mois de Février 2012....

Suite aux nombreuses interventions de sauvetages sur de gros animaux et aux difficultés à trouver quelqu'un de disponible et d'équipé pour les transporter, l'association recherche un van 2 places pour leur venir plus facilement en aide ...

(Tout don peut faire l'objet d'un reçu fiscal déductible de vos impôts)

 

 

 

 

 33 brebis: l'abattoir, l'euthanasie ou...

mercredi 22 février 2012:

L'association a été interpellée par plusieurs personnes suite à la parution d'un article sur les journaux locaux concernant le cas de 33 brebis trouvées errantes et non identifiées dans le 43:
Elles ont été recueillies par un agriculteur qui souhaite les garder et les mettre en règle pour les remettre dans le "circuit alimentaire" chose apparemment impossible puisque les brebis étant non identifiées, il n'y a pas de traçabilité donc pas de possibilité de mise dans ce circuit... donc euthanasie (c'est mieux que l'abattoir mais....si on peut faire autrement, on tente quand même le coup !!!)

Moutons sauvés ou euthanasiés : le pot de terre contre le pot de fer Élevage. Alain Issartel, agriculteur sur les hauteurs du département, a engagé un bras de fer avec les services vétérinaires de Haute-Loire pour éviter le sacrifice d’un troupeau de moutons non identifiés.

 

Nous avons donc immédiatement contacté les grandes associations de protection animale, résultat:

jeudi 23 février 2012:

 On peut les tirer de ce mauvais pas en les sortant (avec accord des services vétérinaires) du circuit "élevage" pour les mettre dans le circuit "d'élevage dit d'agrément" avec bien sûr un engagement des associations et des conditions de garde très strictes: pas de reproduction ni de vente, ni de méchoui... seulement des animaux de compagnie, après une mise en règle sanitaire évidemment.

 
Les grandes associations n'ont pas de place pour les accueillir (OABA,PMAF,FAAA, fondation 30 millions d'amis, seule la fondation BB ne nous a pas encore répondu).

On essaie donc de chercher du côté de plus petites associations et éventuellement des particuliers pour faire des propositions aux services vétérinaires.

 
Nous recherche donc d'urgence des petites associations ou des particuliers (contrat strict à signer avec les associations) pour pouvoir venir en aide à ce troupeau mais sans vouloir faire n'importe quoi...!!( C'est à dire que vous devez avoir un minimum de terrain, un abri, du fourrage pour l'hiver, un budget pour d'éventuels soins vétérinaires, leur tonte régulière  et que vous n'habitiez pas dans un lotissement, même si on dit qu'un mouton est une "tondeuse écolo"...!!! )

 

Si vous pouvez en accueillir et uniquement comme animaux de compagnie, contactez d'urgence l'association
 
associationacama@yahoo.fr
 
Leurs jours sont comptés, diffusez le plus possible pour les aider !
 

Lundi 27 février 2012:

 La DTSV n'a pas encore pris de décision, cela se fera en fin de semaine en présence entre autres, de la personne ayant recueilli les moutons: soit l'éleveur pourra garder les moutons, soit ils seront euthanasiés, soit ils seront remis à une association.

Nous avons recontacté la fondation BB, nous devons rappeler mercredi car nous n'avons toujours pas de réponse de leur part.
Beaucoup de personnes et d'associations ont répondu à notre appel à l'aide.
Le mieux serait que les brebis ne soient pas "éparpillées" pour une facilité de suivi des services vétérinaires.
Nous proposerons donc en priorité les associations pouvant accueillir le troupeau dans sa totalité, aux services vétérinaires.
 

A priori, 2 d'entre elles se proposent actuellement de recueillir les 33 mais à vérifier.
 

De plus, certaines brebis sont pleines et ne vont pas tarder à mettre bas, elles seront donc plus que 33 au bout du compte!!!
 

Dans l'urgence, nous avons un lieu de quarantaine et pourrons les accueillir le temps de faire les prises de sang et leur identification.

 

mercredi 2 mars 2012:

Nous avons rappelé la Fondation Brigitte Bardot ... Elle est d'accord pour récupérer les 33 brebis !!!
Les services vétérinaires l'avaient d'ailleurs également contactée, tout le monde semble donc bien d'accord pour épargner la vie de ces brebis!

La décison a été prise, les moutons partiront donc pour la Fondation BB après leur quarantaine.


Maintenant il est du ressort de la fondation et de la DTSV de voir la suite des évênements.
Nous leur avons proposé notre aide pour la mise en quarantaine car nous avons la possibilité d'avoir un lieu d'accueil pour les 33 brebis.

 

Suite à notre SOS lancé sur internet, nous avons également été contactés par des particuliers et deux autres associations qui se proposent d'en recueillir: l'Arche de Noé et l'association du Domaine des Douages.
Merci à vous tous d'avoir si rapidement répondu à notre appel au secours!

 

Vendredi 4 mars 2012:
 

La Fondation en accord avec les services vétérinaires, accepte notre aide, nous les recueillerons donc pour leur quarantaine.
ça y est, le sauvetage va donc pouvoir commencer mais pour cela, nous devons nettoyer le lieu d'accueil ... il y a du fumier à sortir sur 120 mètres carrés, nous faisons donc un appel aux bénévoles du secteur, nous commençons à tout nettoyer samedi après-midi, alors à vos fourches car
les moutons arriveront dès la semaine prochaine !

 

Jeudi 8 mars 2012:

Après une dure corvée de fumier dont nous ne voyions plus la fin, nous sommes enfin prêts à les accueillir!

C'est le grand jour, elles vont arriver!
Nous allons les chercher avec 2 bétaillères, le temps a subitement tourné et il burle!
Nous arrivons chez M. Issartel mais l'accueil est aussi mauvais que le temps!

Il critique vivement les associations qui viennent au secours des moutons qu'il ne peut légalement pas garder.

Il avait pourtant affirmé lors d'une conversation téléphonique qu'en dernier recours, nous avions sa parole qu'il préférait qu'ils partent pour une association plutôt qu'ils soient euthanasiés...
mais il est quand même "grognon" devant cette solution qui a été choisie par les autorités compétentes!

Nous chargeons donc le troupeau et prenons la route de leur lieu de quarantaine.

A leur arrivée tous les moutons sont "bouclés".... non pas au fer à friser pour leur faire une beauté... mais "identifiés" par la pose de "boucles numérotées" aux oreilles....  par les services vétérinaires.

            

 

                                   Et il y a même une jeune agnelle qui se familiarise très vite !

Ils sont ensuite installés confortablement dans de la paille avec du foin à leur disposition.

Tout de suite les 2 jeunes plus confiantes se mettent à manger alors que les mères nous regardent encore avec un oeil un peu inquiet!

 

Elles sont sauvées, elles ne seront pas euthanasiées!

 

Un grand MERCI à tous les professionnels et les bénévoles qui se sont mobilisés et ont ainsi permis à ces brebis de pouvoir poursuivre leur vie!

 

mercredi 16 mai 2012:

ça y est, la fondation Brigitte Bardot est venue chercher nos 33 protégées, elles sont parties pour la Normandie sous la surveillance des deux chauffeurs, caméra dans l'habitacle !

 

 Hanatol

Vendredi 17 février 2012

Hanatol est un petit chien de 8 mois qui a eu la mâchoire fracturée suite à un "accident".
Les propriétaires ne souhaitant pas le soigner, il a été fait appel à l'association pour le prendre en charge.
La fracture date un peu, il n'y a pas de temps à perdre.

Un RDV est pris au Chambon Feugerolles chez le Dr Salacroup... !!!
nous avons un devis de 451 euros.
Hanatol est hyper affectueux, il mérite de vivre, nous donnons le feu vert pour l'opération.

Samedi 18 février 2012:

Hanatol a été opéré, il a fallu lui mettre une plaque et 6 vis.


Il n'a qu'une petite cicatrice , il sera récupéré ce soir par sa famille d'accueil.
Merci à une dame du 43 qui souhaite rester anonyme et qui prend en charge une grande partie du coût de l'opération.

 

samedi 3 mars 2012

Hanatol a été adopté, il est en convalescence mais respire la joie de vivre !!!!

 

 

 

 4 poneys en détresse

Vendredi 10 février 2012

Suite à plusieurs appels concernant des poneys laissés sans nourriture et aux 4 vents dans un pré, la ligue française de protection du cheval (LFPC) s'est rendue sur les lieux pour constater:

Effectivement, aucun abri et rien à manger apparemment depuis longtemps d'après certains témoignages!

                                  Il y a 4 poneys dont une un peu maigre qui semble âgée.

         
                                           Des poneys mais pas de foin



Des recherches sont en cours pour contacter le propriétaire.

samedi 11 février 2012

Appel d'urgence le matin pour nous indiquer que l'un d'entre eux est mort cette nuit .
Il a burlé  toute la nuit et les températures sont descendues très bas en dessous de zéro (- 28°C cette nuit là...)

Les gendarmes ont dit venir sur place ...
Conjointement avec la ligue et l'aide précieuse des gendarmes, nous passons de multiples coups de fil pour essayer de contacter le propriétaire afin de trouver une solution pour emmener les autres plus bas en altitude...(nous sommes environ à 1040 m)
Puis, nous nous rendons sur place et apercevons le cadavre déjà recouvert par la burle, de la ponette qui paraissait la plus vieille.

         

 Nous remarquons également des traces de pneus toutes fraîches dans la neige, les crampons sont encore bien visibles malgré la burle qui semble vouloir tout effacer: une botte de foin vient d'être déposée ce matin même au fond du pré, après un marécage: drôle de coïncidence... !!!
 

 

Durant tout le temps de notre présence en attendant l'arrivée du van, les ponettes sont restées autour de leur compagne décédée, comme pour la protéger ...

 la plus petite semblait vraiment perturbée par ce corps inerte...

    

Nous apprendrons plus tard que c'était en fait sa mère âgée de 28 ans...


Le manque de nourriture le froid et le fait d'allaiter encore sa pouliche l'ont considérablement affaiblie et ne lui ont pas permis de lutter: elle est morte d'épuisement.
La burle a eu raison d'elle, elle s'en est allée par cette rude nuit du 12 février 2012, laissant derrière elle sa petite pouliche de 10 mois complètement désemparée.

 

 


Les vieux chevaux ont besoin de soins plus attentifs et les mettre en altitude, sans abri, sans nourriture  résulte d'une inconscience et d'une irresponsabilité flagrante qui ne fait qu'accélérer leur déchéance.
 

 

A midi nous avons enfin pu contacter la propriétaire qui nous donne l'autorisation de récupérer les 3 autres qui sont en fait en pension ici.
 

A 16h, on ne distingue ni ciel ni terre, nous sommes pris dans une tourmente qui dure déjà depuis plusieurs jours.

          

Malgré le mauvais temps qui s'accentue et l'heure qui tourne, le ranch Montana d'Yssingeaux qui a répondu immédiatement à l'appel au secours arrive sur les lieux et assure dans l'urgence le transport des 3 poneys sur leur site.

Nous avons du mal à séparer le petit de sa mère...

        

 

Nous finissons quand même par faire monter tout le monde dans le van, abandonnant à contre coeur la mère du petit à la burle, nous ne pouvons plus rien pour elle...

La personne ayant en garde ces poneys passe, nous regarde, mais ne s'arrête pas...

 

Nous les emmenons vers des pâturages plus bas en altitude, plus abrités et en règle au regard de la loi concernant les conditions de détention d'animaux domestiques en extérieur.
La jument grise a une vilaine blessure apparemment ancienne à l'oeil gauche.

 

Vers 17h30 arrivée au Ranch:

Tout s'est bien passé, le ranch appelle le vétérinaire pour avoir une visite conseil sur d'éventuels soins.

les 3 poneys sont conduits dans un pré avec une cabane du foin et de l'eau à leur disposition, la burle est maintenant loin derrière eux...

        

     Le petit appelle sa mère et cherche désespérément du regard une silhouette connue mais en vain... Heureusement les autres veillent sur elle.

La journée se termine enfin, les 3 poneys passeront une nuit plus douce avec le ventre plein.
 

dimanche 12 février 2012

retour sur les lieux du drame, le soleil essai de percer mais la burle est toujours là...

et oh stupeur....!!!!

Il y a une botte de foin tombée du ciel par on ne sait quel hasard !!!!!!!!!!!

 

    
Du foin mais plus de poneys....

 

alors que la veille jusqu'à ce que nous emmenions les poneys, il n'y avait rien à cet endroit!

   

 quelqu'un aurait-il quelque chose à se reprocher ?...

 

mardi 14 février 2012

Les poneys vont bien mis à part quelques inquiétudes pour la petite qui essaie de téter les autres et ne mange que très peu...
Ils sont souvent dans l'abri et semble apprécier ce nouveau confort.

Le vétérinaire est passé, la jument grise âgée de 22 ans a besoin de collyre pour son oeil.
Son autre oeil n'est pas très performant, elle est presque aveugle et ne semble distinguer que des ombres d'où le fait de tenir sa tête toujours un peu penchée sur le côté.


La propriétaire a téléphoné hier lundi mais n'est pas encore venue leur rendre visite.

mercredi 15 février 2012

La propriétaire est venue voir ses poneys, ils vont bien et savourent le foin...

 

 

 

 

 

 

janvier 2012

 Alky

samedi 21janvier 2012

Notre association est contactée par une personne qui s'offusque de l'état catastrophique d'un cheval au pré.

Nous nous rendons sur place avec une personne de la ligue française de protection du cheval

 

Plus tard, nous apprenons que c'est un ancien cheval de club à la retraite qui joue vraiment de malchance...

C'était un beau cheval selle français qui a pris sa retraite à 19 ans...

Aujourd'hui il a 25 ans et a été recueilli par une personne ne se préoccupant que peu de lui, ne lui offrant comme retraite qu'un bout de pré et... pas grand chose à manger l'hiver

Grange vide et sac d'aliments vides également...

 

certes à 25 ans les chevaux n'ont pas l' état général d'un jeune cheval mais avec rien à manger par dessus le marché...

 

Après l'intervention conjointe de l'association et de la ligue française de protection du cheval, Alky a enfin eu du foin.

Un centre équestre va également se joindre à nous pour sortir Alky de ce mauvais pas et en assurer son transport chez un membre de l'association: il mérite mieux comme fin de vie...

Son transport est prévu pour samedi prochain

Samedi 28 janvier 2012:

Contre-temps du club pour le transport, le véhicule n'est pas disponible mais quelqu'un s'assure qu'Alky a maintenant à manger.

le transport est prévu pour mercredi prochain.

Nous recherchons une couverture imperméable grande taille (145/155), si quelqu'un peut nous en prêter une, nous lui en serions très reconnaissants.

une visite vétérinaire est prévue par la ligue
Heureusement que l'hiver touche à sa fin et qu'il n'a pas été trop rude!
 

Mardi 31 janvier 2012:

le centre équestre maintien le transport pour demain matin, Alky va descendre vers des pâturages moins hauts en altitude ...

Mercredi 1er février 2012:

Le transport est annulé, les bénévoles se sont déplacés et attendus plus de 2h pour rien, les routes sont jugées trop mauvaises.

Samedi 4 février 2012:

Le délégué de la ligue prend les choses en main: le maréchal Ferrand de Retournac  assurera le transport sans problème, la température est descendue à - 20° cette nuit mais Alky est en forme malgré son décharnement  alarmant.
Il monte sans problème dans le van grâce aux bonbons spéciaux pour chevaux et le voilà parti pour des pâturages moins froids!
La ligue française le prend maintenant sous son aile.

Alky est couvert de poux, il se gratte et s'arrache tous les poils mais il ne peut pas être traiter pour le moment car pour cela il faudrait le mouiller et c'est impensable pour le moment. Le vétérinaire  conseille donc de le brosser pour enlever ces poux mais il y a aussi beaucoup de lentes....

Alky se jette immédiatement sur le foin mis à sa disposition dès son arrivée.

 

Dimanche 5 février 2012:

il a mangé toute sa botte de foin pendant la nuit, il a aussi une ration de maïs et d'orge qu'il avale avec plaisir.
Il a un abri dans une cour d'où il peut voir 3 autres chevaux qui lui tiennent compagnie, il semble heureux!

 

samedi 11 février 2012

Les températures sont très basses, vu ce qui est arrivé à la petite ponette de 28 ans ce jour là, on se demande si Alky n'aurait pas subi le même sort si nous n'avions pas uni nos efforts ...

 

samedi 18 février 2012:

Alky tient le rythme, il continue à manger sa botte de foin par jour et attend avec impatience l'heure de la ration!


Aujourd'hui il faisait 22° vers son abri, nous en avons donc profité pour le traiter contre les poux par shampoing.


Il a été un peu agité car les poux se sont mis à "grouiller" et 2h plus tard il était tout sec.
En le brossant, de nombreux poux sont tombés.
Alky a également été vermifugé.

 

 

 Frisbee

vendredi 20 janvier 2012:

Frisbee:

1 an et déjà une vie brisée... à moins que...

 

 

... Suite (cliquez ici)

 

 

 

 

 

Nos sauvetages pour l'année 2010

Octobre 2010:

Sissi, petite vache Jerseyaise est recueillie à l'association, elle a déjà été sauvée in extrémis par un particulier car elle était dans une ferme en stabulation libre, se faisait battre par les autres et n'arrivait pas à manger.

Son ancien propriétaire l'a laissée ainsi au point qu'elle était cadavérique et était sur le point de terminer sa vie sous les coups de ses congénères...

Mais par manque de terrain, son bienfaiteur ne pouvait plus la garder.

Sissi a donc rejoint les autres vaches de l'association en attendant de trouver une famille d'accueil

               

septembre 2010:

Nous sommes appelé par une dame qui menace de lâcher un lapin domestique dans la nature...

Après discussion, elle nous a remis Pépinette qui est toujours à l'adoption!

 

 

 

juin 2010:

Nous sommes appelés pour un signalement d'un chiot que son maître menaçait de tuer à coup de barre...

Après négociations, l'association a récupéré le chiot et nous lui avons trouvé des adoptants où il coule maintenant une vie heureuse...

 

 

mai 2010:

Une petite chienne est trouvée errante dans un état lamentable: elle est âgée d'environ 12 ans, elle a de grosses tumeurs mammaires et des dents en très mauvais état dont les canines qui sortait de la bouche comme ... un sanglier!!

 Ayant retrouvé les propriétaires qui n'en voulaient plus, l'association a donc pris en charge cette "petite mamie" avec un caractère très particulier...

  

Nous l'avons faite opérer de ces tumeurs dans un premier temps et soigner et détartrer ses dents dans un second temps...

la petite mamie s'en ai bien remis, elle fait son train train au milieu des autres chiens.

En juillet elle a trouvé des adoptants qui lui offre une fin de vie rêvé ....

 

avril 2010:

Nous sommes contacté par un cabinet vétérinaire qui refuse d'euthanasier une minette très affectueuse et en bonne santé suite au décès de sa maîtresse...

Kialah est alors vermifugée, bien nourri et reprend peu à peu un poil soyeux

Elle a ensuite trouvé une famille d'adoption ou elle vit avec d'autre animaux en parfaite harmonie!

 

 

 

 

 

Nos sauvetages pour l'année 2009...

 

Décembre 2009

Erkan, seulement 7 mois et 7 mois de souffrances...

 

Issu d'une portée de 3 chiots dont la mère est décédée, Erkan a tenté de faire sa vie tant bien que mal chez des gens pour qui les chiens ne sont que des outils de travail à bon marché, se nourrissant des restes quand il y en a ...
Il a soi disant été surpris avec ses deux frères à vouloir "attaquer" une brebis, faute impardonnable !
Il devait donc finir au bout d'un fusil de chasse... mais une de nos bénévole en a eu vent et nous avons négocié afin de le récupérer au plus vite dès qu'une famille d'accueil serait disponible. En attendant, nous  fournissions de la nourriture.
On pense qu'il n'en a d'ailleurs jamais vu la couleur. Il a été attaché au fond d'une écurie dans un endroit assez obscur, loin des regards et de la vie...
Nous l'avons très vite récupéré et nous avons été surpris de voir que sous ses longs poils, il n'y avait en fait qu'un squelette décharné...
 

Il ne pèse que 13,7 kg alors qu'il devrait en faire à peu près 23 !
Il nous lèche les mains et remue la queue lorsqu'on l'appelle, il ne semble pas croire que les humains soient capable de sentiments et de douceur...

Erkan a trouvé un maître qui le chouchoute et pour le moment il essaie de lui faire doucement reprendre des kilos...
Un grand merci à cette personne ...

22 janvier:

Erkan devenu "Bouboule" a pris 6 kg en 15 jours...!!
 il a été castré aujourd'hui, tout se passe bien, il est enfin heureux avec son nouveau maître!

***************************

 

l'incroyable histoire de Jim...

Jim est un chat qui a débarqué un beau jour d'automne chez une famille dans le secteur de Tence afin d'y trouver gîte et nourriture.
Il semblait abandonné et la porte lui a donc été ouverte afin qu'il passe un hiver à l'abri des intempéries.

Jim a été soigné par cette famille qui est entrée en contact avec l'association afin d'essayer de retrouver ses maîtres.
Jim n'étant pas identifié, des diffusions ont été faites sur le site, à la radio et sur les journaux locaux mais sans succès, personne ne réclamait "Jim"

Il est donc resté chez sa famille adoptive par obligation et a été mis à l'adoption.
Plusieurs personnes ont été intéressées par ce gros chat câstré très affectueux, l'une d'entre elle est même venue le voir, a hésité puis s'est désistée...aucun placement ne nous ayant réellement convenu, Jim a donc passé l'hiver, le printemps, l'été et l'automne chez sa nouvelle famille jusqu'à ce que nous recevions un appel début novembre, d'une personne disant reconnaître son chat qu'ils avaient perdu depuis 1 an dans le secteur de Brioude!!!!

Des photos nous ont été envoyées afin de vérifier la ressemblance entre Jim et Néness !!

    

cela paraissait assez incroyable..., nous trouvions Néness plus foncé que Jim mais la famille insistait en disant que Néness disparaissait à chaque venue d'un nouveau bébé dans la famille!
Nous les avons donc mis en relation avec la famille d'accueil.

De longues vérifications ont alors commencé, allant de Jim à l'ordinateur et de l'ordinateur à Jim afin de le comparer avec les photos de "Néness": Les ressemblances étaient quand même assez frappantes!
La famille a donc  fait le trajet pour venir s'assurer que c'était bien Néness disparu depuis 14 mois suite à la naissance d'un bébé!

Lors de leur arrivée, Néness a pris peur et est parti se cacher, mais quelle n'a pas été la surprise de tous lorsque la dame l'a appelé, Néness lui a répondu !! il est sorti de sa cachette et a pris  immédiatement place sur les genoux de sa maîtresse... quel bonheur!!! il n'y avait plus de doute: c'était bien lui, et c'étaient bien eux!!!
Néness venait enfin de retrouver sa vraie famille après 14 mois et à 100 km de distance...

Comme il est très gourmand, on suppose qu'il est monté dans un camion de livraison et qu'il est descendu...100 km plus loin!!

La famille d'accueil a été heureuse pour Néness, et même s'ils commençaient à s'habituer à sa présence, c'est avec un grand plaisir qu'il l'ont vu repartir heureux avec sa vraie famille!

Comme quoi, il ne faut jamais désespérer!

Mais nous conseillons cependant quand même aux maîtres de Néness, de le faire identifier!! , même si aucun bébé n'est programmé, on ne sait jamais !!!!

 

 

*******************************

Bébés hérissons en détresse...

Jeudi 27 août

Deux bébés hérissons en plein jour dans la pelouse.... cela nous a paru pas très normal !

Nous avons donc attrapé l'un d'entre eux et...nous avons vu qu'il était couvert d'oeufs de mouches.
Nous avons ensuite contacté le sanctuaire des hérissons pour demander conseil .



 

Diagnostic:
le bébé hérisson est en grand danger de mort, il n'ouvre pas les yeux et d'après le sanctuaire il est en hypothermie.
Il y a peu d'espoir de le sauver.
On nous a conseillé:
*d'enlever au plus vite les oeufs (avec une brosse à dents) avant qu'ils ne se transforment en vers qui attaqueraient le hérisson en commençant par les yeux et l'anus...
*de le mettre à côté d'une bouillotte pour le réchauffer
*d'essayer de le faire boire du lait maternisé pour chaton (surtout jamais de lait de vache) toutes les 3 h
*de lui donner 2 ml d'eau salée pour le réhydrater après chaque biberon

on a également attrapé l'autre qui est plus vigoureux (sur le conseil du sanctuaire), on les a mis au chaud, le plus faible ne boit même pas à la seringue... il pèse 100g
Soit leur mère est morte, soit elle n'a plus de lait mais ce qui est sûr, c'est que les bébés vont mourir de faim si on ne fait rien...

On espère arriver à les sauver tous les deux.
 

vendredi 28 août

Le plus faible tête bien, ils prennent bien leur biberon et leur eau salée...

Jeudi 10 septembre:

Ils grossissent à vue d'oeil, ils mangent maintenant seuls des croquettes et de la pâtée pour chats...
Ils n'ont plus de bouillotte et dès qu'ils feront 600g nous pourrons les relâcher!

 

 

Jeudi 1er octobre:

Nous les avons sortis de la salle de bain... ils sont en boxe avec des feuillages et nous continuons à leur donner à manger afin qu'ils puissent bien passer l'hiver.
un troisième hérisson de la même taille est venu les voir, nous l'avons mis avec, il apprécie la pâtée et les croquettes, nous les relâcherons tous les trois!

Jeudi 15 octobre:

ça y est, nous les avons relâcher... mais il ne se montrent pas, nous ne les avons pas revu!

 

 

 

*******************************************

En partance pour l'abattoir...

 

*AIDEZ-LES !!!!          samedi 11 juillet 2009 il sera trop tard...

 

 

                          

Ces deux ânes, un mâle et une femelle,  faisaient partie d'une exploitation.
Maintenant ils ne sont plus très utiles et deviennent plutôt un fardeau, le maquignon viendra les chercher en fin de semaine pour les emmener à l'abattoir...

Ils sont très sociables et affectueux et ont toute confiance en l'Homme....

Le maréchal est venu les parer mais leurs pieds sont déformés à cause d'un entretien irrégulier.
La femelle a une très vilaine plaie au postérieur et a des verrues inquiétantes sous le ventre, une visite vétérinaire s'impose.

 


Aidez-nous à réunir la somme de 300 euros pour les acheter et prodiguer les premiers soins à l'ânesse.

Nous avons de quoi les accueillir ensuite et les nourrir sans problème!

 

samedi 11 juillet

Un grand merci à Mlle Permentier (43), Mme Digonnet (43) et Mlle Comte (43) qui ont fait un don nous permettant d'acheter un des deux ânes et de payer les soins de l'ânesse... mais rassurez-vous, nous n'avons pas abandonné le second, nous les avons récupéré tous les deux!!!

nous avons commencé les soins pour l'ânesse et nous craignons d'avoir une surprise d'ici quelques temps car elle a un ventre un peu gros....

 

Vendredi 24 juillet

La pommade donnée par le vétérinaire fait effet, l'ânesse n'a pratiquement plus rien sous le ventre

reste la plaie à la pliure de son postérieur, le vétérinaire ne sait pas si c'est une blessure ou si c'est un bourgeon de type cancéreux.. non continuons les soins!

 

Samedi 25juillet:
 

Grosse frayeur, Grisette est très essoufflée, elle respire mal on appelle le vétérinaire d'urgence....

Diagnostique: les bronches sont prises ! c'est peut-être une allergie, donc piqûres et antibiotiques buvables + vermifuge contre vers et ténia

 

Lundi 27 juillet:


Grisette va mieux mais reste encore un peu essoufflée, son ventre a grossi mais elle n'a pas de mamelle... donc pas de petit pour le moment!! (ouf) mais rien n'est certain pour la suite...

 

 

 

**********************************************

 

La hernie de Patapouf

 

Patapouf...

Chaton atteint d'une hernie importante qui risque de "s'étrangler", il est en danger de mort, une opération d'urgence s'impose...

 

 

On espère pouvoir le sauver avec l'aide de nos vétérinaires partenaires de la Clinique d'Yssingeaux.

Lundi 15 juin 2009:

Visite aujourd'hui chez le vétérinaire:
Bilan: Patapouf a une double hernie, le trou est important et c'est la vessie qui est en train de sortir si on ne l'opère pas, il est condamné...

Une opération d'un coût de 70 euros est programmée, le vétérinaire va devoir recoudre les parois en espérant que les points tiennent.
Si vous voulez nous aider, sachez que toute aide même minime sera la bienvenue...
Patapouf est en famille d'accueil afin d'être pris en charge le mieux possible, un rendez-vous est pris demain pour l' opération car on ne peut le laisser ainsi...

Mardi 16 juin:

Patapouf a été opéré, il était grand temps!
L'opération a été délicate mais Patapouf est courageux...
C'est une opération douloureuse, il est sous anti-inflammatoires et on espère qu'il ne perdra pas l'appétit!
Il a été mis dans une pièce au calme, il a un bandage pour éviter que les points ne lâchent.

Vendredi 19 juin:

Patapouf va bien, il a repris son appétit et supporte tant bien que mal son bandage, mais il est sauvé!!!

 

Jeudi 25 juin:

Le pansement de Patapouf a été retiré aujourd'hui, la cicatrice est belle, l'opération a très bien réussie!!

 

**************************************************

 

 

 

Le misérable début de vie de Gandy...

 

 

 

 

L'année 2009 a commencé par le sauvetage de Gandy, un mâle croisé colley qui a reçu un coup de fusil.
Bilan: de multiples plombs dans l'épaule et une triple fracture....

       

Gandy: 3 ans et très peu de bonheur...
Chien battu par son premier maître, Gandy a trouvé refuge dans une famille d'accueil en attendant de trouver "le bon maître" mais la vie n'est pas simple et lors d'une escapade, Gandy a pris un coup de fusil à St-pal en Chalencon...

Sa patte comporte de multiples fractures et une lourde opération est nécessaire car il faudra vraissemblablement lui mettre une plaque.

              

 

L'opération est réussie, UN GRAND MERCI TOUT PARTICULIER A LA CLINIQUE VETERINAIRE DE MONISTROL/LOIRE ET AU Dr LACOMBRE QUI A AIDE GANDY AVEC UN DEVOUEMENT ET UNE PATIENCE EXEMPLAIRE...
 

une longue convalescence l'attend !

 

**********************************************************************************

****************************************

Nos sauvetages pour l'année 2008....

 

Picsoune:

 Picsoune est un Cochon chinois qui a été lâchement abandonné en pleine nature.
Elle s'est tout d'abord rapprochée d'un troupeau de chevaux, elle n'avait que quelques mois...
Un matin, le propriétaire a trouvé sa jument dans une position plus que bizarre, genre Bambi sur la glace...!!!
C'est en s'approchant qu'il s'est alors rendu compte que la jument faisait têter la petite Picsoune!!!

Par la suite, elle ne s'est jamais éloignée du troupeau et venait régulièrement à chaque visite des propriétaires jusqu'au jour où... elle a été accusée d'avoir tué des agneaux.
Certains chasseurs ont donc décidé de l'éliminer la jugeant "dangereuse".
M. et Mme X ont donc contacté l'association, la chasse ouvrait 5 jours plus tard, il n'y avait pas de temps à perdre!

Nous nous sommes tous mobilisés et par miracle, nous avons pu la piéger, lui évitant ainsi une fin tragique.
Nous l'avons faite adopter, elle est maintenant en sécurité et dans un espace bien à elle!

 

 

 

Nelson:

Nelson est un âne que nous avons récupéré à l'âge de 10 mois alors qu'il était attaché à une crèche depuis l'âge de 5 mois, dans l'obscurité et sans jamais sortir... car son père le battait et le propriétaire n'avait d'autres solutions pour éviter le conflit.
Le cas de Nelson nous a été signalé et nous sommes allés parlementer avec le propriétaire qui a accepté de nous le céder, n'ayant trouver aucun acquéreur pour le placer.
Son poil était "miteux" et il était complètement démusclé.
Après quelques pas hésitants pour monter dans le van, nous l'avons alors conduit dans le pré d'une famille d'accueil où l'attendait une copine ponette !
Nelson a été castré et la famille d'accueil l'a adopté définitivement.
 

 

 

 

Capucine

     et ses 7 chiots...

                                                                            

Capucine est une chienne bouledogue français qui a été signalée à la SPA comme étant abandonnée depuis quelques temps et ayant trouvé refuge dans une cabane à jardin.
Les gens n'en voulaient pas et en plus il leur semblait qu'elle avait des chiots...
La SPA a donc été les récupérer et devant l'état de santé alarmant de la mère, l'association a pris immédiatement toute la petite famille en accueil.
La mère que nous avions appelé Capucine, avait d'énormes ganglions sous le cou. Nous avons conduit tout le monde chez le vétérinaire qui a été assez pessimiste pour Capucine: suspicion de cancer généralisé... en plus, la chienne était pucée!

Nous avons pu tant bien que mal remonter à la propriétaire domiciliée dans un autre département qui a appris avec une vive émotion la situation dans laquelle se trouvait "Lola".
Cette chienne avait été donné à des gens qui "rêvaient d'avoir" un bouledogue français et avaient garantis aux propriétaire de bien s'en occuper...
La chienne était dans un état de maigreur alarmant, on suppose qu'elle avait dû faire des portées pour rapporter de l'argent puis avait été lâchement "jetée" 
Nous l'avons conduite chez un spécialiste sur Clermont Ferrand qui a confirmé le cancer, Capucine a vécu 1 mois heureuse avec nous et elle est décédée subitement un jour vers midi...
Les chiots avaient déjà 2 mois et demi environ, ils sont tous tombés malades les uns après les autres: diarrhées et abattement important.
Nous leur faisions des bouillottes que nous changions toutes les 3h et des piqûres sur avis vétérinaire.
Certains ont été très malades mais nous avons pu tous les sauver.
Ils ont été tous placés sauf... Capucine bis qui est restée avec nous!!

 

 

Paulette...                    

 

( à suivre...)

 

 

 

 

 

 

 

Nos sauvetages pour l'année 2007....

 

 

PRINCE

        

        

      Prince était en fourrière avec une patte cassée, il est resté 10 jours sans soins, nous avons appris par hasard qu'il devait être euthanasié, nous l'avons donc récupéré et fait opéré.
L'opération était délicate vu le temps qui s'était écoulé, la clinique vétérinaire nous a fait un prix: 400 euros

Nous avons fait un appel aux dons et une grande partie de l'argent a pu être réunie...

Le cas de Prince est à l'origine de la création de notre association... on a voulu faire quelque chose pour ces chiens de fourrière... PLUS JAMAIS çA !!!

Il a retrouvé ses maîtres, il boite toujours un peu mais il est vivant !

  

 

GUS

 

  

Gus est un sanglier apprivoisé qui a débarqué un matin chez des gens possédant des chevaux... après un moment de frayeur, ils se sont rendus compte que Gus aimait s'amuser avec eux!!!
Tout de suite la nouvelle s'est répandue et certains chasseurs voulaient l'abattre.
L'association a été contacté et après avoir fait toutes les démarches auprès des autorités compétentes, nous avons emmené Gus dans un parc où il finira ses jours heureux!

(il adorait la vache qui rit!!!)

 

 

 

 

STRAGGA

Ce chien était dans une SPA du Sud de la France... comme beaucoup, ils étaient surchargés et les plus vieux n'ont alors guère d'espoir...
Stragga âgé de 5 ans était dans ce cas..
Grâce aux appels aux dons, nous avons pu le faire venir à l'association ! Il a été adopté et coule des jours heureux avec une dame qui ne s'occupe que de lui...!!!!

 

BICHETTE

Bichette était une jument âgée de 19 ans  qui avait souffert de malnutrition et de mauvais traitements.
Son propriétaire voulait la mettre à l'abattoir ....

Grâce à vos dons, l'association a pu l'acheter 200 euros!
Mais Bichette était tellement maigre que ses muscles n'ont plus soutenu sa colonne et elle s'est paralysée un soir de décembre...
Nous avons immédiatement appelé le vétérinaire mais le destin en avait décidé autrement... Bichette s'est couchée et ne pouvait plus se relever, c'est avec une immense peine et beaucoup de larmes que nous avons dû faire euthanasier notre Bichette....

                                                        
                                                      
                    

                               
                       

        

TCHUCK

 

 

    

Tchuck a été accidenté par une voiture, sa patte était cassée et ses maîtres ont décidé de le faire euthanasier...
Le vétérinaire nous a donc contacté et nous a fait un prix pour son opération que nous avons pu réaliser grâce à vos dons...

Maintenant il remarche normalement, il a trouvé une famille où il finira ses jours heureux!!

 

 

       GAYA

Gaya est une petite chatte qui a débarqué un jour chez des gens qui ont immédiatement remarqué l'état alarmant de sa queue! Ils nous ont donc contacté et grâce à vos dons, nous l'avons faite opérer car l'infection était déjà bien avancée...Une amputation de la queue a été nécessaire.

Elle n'a plus de queue, ses poils ont repoussé, elle est très câline et cherche un foyer qui lui donnera tout l'amour dont elle a besoin!

elle est à placer en appartement uniquement car Gaya est sourde...!!!

 

     LOLA

Les propriétaires de Lola devaient déménager en appartement... Lola ayant toujours vécu en extérieur, ils ne pouvaient pas l'emmener et ne voulaient pas lui imposer une vie citadine.. comme ils ne trouvaient pas de solution, ils l'ont emmené chez le vétérinaire pour la faire euthanasier.
Le vétérinaire nous a donc appelé et nous avons pu trouver des adoptants pour Lola.. elle a retrouvé une vie à la campagne et coule des jours heureux... elle adore ses nouveaux maîtres!!!

Nous venons d'apprendre que Lola est décédée subitement en cette fin d'année 2009...

     NEMO

Némo a été trouvé errant avec une patte en putréfaction... le vétérinaire nous a appelé et grâce à vos dons, nous avons pu le faire opérer... il a trouvé une gentille famille qui le câline beaucoup!!
Némo est très affectueux, et finira sa vie bien entouré!

 

 

 

 

    MAXIMA

Maxima est une jument dressée au débardage, elle a eu un petit accident lors de sa descente du camion, elle s'est cassée un petit os dans le pied...
Son "avenir professionnel" étant bien compromis, les propriétaires ont envisagé la boucherie... nous avons été contacté et les propriétaires ont accepté de nous la céder...
Maxima est maintenant avec d'autres chevaux à la "retraite" et finira ses jours dans les verts pâturages ...

                      

 

 

 

   BELLE             

   

                     

 

  Belle était dans une ferme mais elle avait peur des vaches... les propriétaires voulaient s'en débarasser, nous les avons donc aidé à la placer

 

Et tous les autres ....

         

                    

             

                   

           

                

         

                   

           

                     

         

       

 

 

 

 

 

 

                   

                              

 

                

 

                                                      

 

 

                                                

 

 

                                                 

 

 

                                               

 

 

                          &